Have a Question? Contact the Humanities Office or an Academic Unit

Ayant obtenu en 1995 son doctorat en histoire de l’Université Laval, Martin Pâquet est actuellement professeur titulaire au Département des sciences historiques de l’Université Laval. Depuis 2010, il est aussi le titulaire de la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord. Œuvrant en anthropologie historique, il s’intéresse aux multiples expressions des cultures politiques au Québec, au Canada et dans les francophonies nord-américaines depuis les Révolutions de la fin du 18e et du début du 19e siècle jusqu’à nos jours. Ses intérêts s’étendent aussi aux études migratoires dans une perspective transnationale. Il est l’auteur, seul ou en co-direction, de 18 ouvrages scientifiques, dont Tracer les marges de la Cité. Étranger, Immigrant et État au Québec, 1627-1981 (Montréal, Boréal, 2005) et, de pair avec Marcel Martel, Langue et politique au Canada et au Québec. Une synthèse historique (Montréal, Boréal, 2011).

Having obtained his Ph.D. degree in history in 1995 from Université Laval, Martin Pâquet is currently Full Professor in the Department of Historical Sciences at Laval University. Since 2010, he is also the holder of the Chair for the Development of Research on French Speaking Culture in North America (CEFAN). Working in historical anthropology, he is interested in the many expressions of political culture in Quebec, Canada and the North American Francophonies since the revolutions of the late 18th and early 19th century to the present day. His research interests also extend to migration studies from a transnational perspective. He is the author, alone or in co-direction, of 18 scientific works, including Tracer les marges de la Cité. Étranger, Immigrant et État au Québec, 1627-1981 (Montréal, Boréal, 2005) and, with Marcel Martel, Speaking Up: A History of Language and Politics in Canada and Quebec (Toronto, Between the Lines, 2012).

Publications Majeures: